Sébastien Pisani rêvait de grand large et d’océans clairs. Jamais, il n’avait imaginé être happé par les eaux noires du « Charles-de-Gaulle ». Le 8 novembre 2001, ce quartier-maître de 23 ans, a été retrouvé inconscient au pied d’un caisson d’eaux usées, intoxiqué par du sulfure d’hydrogène, gaz échappé de la cuve sur laquelle il travaillait. Depuis, le jeune homme est plongé dans un coma profond et sa famille exige des réponses. Tout comme le quartier-maître Franck Froehlinger, qui était venu au secours du jeune marin et fut plus légèrement intoxiqué ce jour-là.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

Var Matin