Le nouveau gouvernement indien a finalement admis qu’il y avait une certaine urgence à secourir la flotte vieillissante de sous-marins. L’approbation de 2 projets attendue depuis longtemps, un pour la construction de 6 sous-marins classiques et l’autre pour 6 sous-marins nucléaires d’attaque, pourrait intervenir sous peu.

Des sources indiquent que le ministère des finances a demandé au ministère de la défense de “fusionner” les 2 projets pour rédiger une seule note soumise à l’approbation du Cabinet Committee on Security (CCS). « Les 2 projets attendent depuis longtemps l’approbation et font l’objet de nombreux courriers échangés entre les 2 ministères. Le gouvernement semble cette fois envisager sérieusement d’accélérer l’approbation de ces 2 projets, » explique une source.

Ces approbations, lorsqu’elles interviendront, ne seront pas trop tôt, puisque l’Inde ne dispose plus que de 13 vieux sous-marins classiques, dont à peine la moitié est opérationnelle, et d’un seul SNA, l’INS Chakra, loué à la Russie.

Il faudra encore attendre de 7 à 8 ans avant que le 1er sous-marin ne soit opérationnel, une fois que sa construction aura véritablement commencé.

Le projet “75-India” pour la construction de 6 sous-marins classiques, équipés à la fois de missiles d’attaque contre la terre et d’une propulsion anaérobie, a reçu l’“acceptation de nécessité” en novembre 2007.

Mais l’appel d’offres pour choisir le chantier naval étranger n’a pas encore été lancé. Selon le projet actuel, les 2 premiers sous-marins seront importés pour gagner du temps. 3 seront construits à Mazagon Docks (Mumbai), le 6è à Hindustan Shipyard (Visakhapatnam).

La construction des 6 SNA devrait avoir lieu au “centre de construction naval secret” de Vizag, où sont déjà en construction 3 SNLE.

En 1999, l’Inde avait approuvé un plan de construction sur 30 ans, qui prévoyait 12 nouveaux sous-marins avant 2012, suivis par 12 autres avant 2030.

Quinze ans plus, pas un seul sous-marin n’est parvenu à franchir l’obstacle de l’apathie politico-bureaucratique. Le 1er programme pour la construction de 6 sous-marins Scorpène n’a été conclu qu’en 2005. Il a déjà plus de 6 ans de retard, le 1er Scorpene ne devant être livré qu’en novembre 2016.

Et le contrat pour acheter les torpilles nécessaires à ces sous-marins, 98, n’a toujours pas été rédigé.

Référence :

Times of India