Pour la première fois en plus de 40 ans d’existence, la Chine a présenté ses sous-marins nucléaires, afin de souligner leur « excellent niveau de sécurité » dans le cadre d’un exercice naval.

Un sous-marin nucléaire chinois
Cette image prise le 26/10/10 et rendue publique par la marine chinoise le 27/10/13, montre un sous-marin nucléaire chinois participant à un exercice de sécurité nucléaire dans la base de Qingdao.

Les sous-marins ont été montrés participant à des exercices aux côtés de bâtiments de surface et d’hélicoptères.

Il s’agissait de la première participation à un exercice en haute-mer de forces aéromaritimes des 3 flottes de la marine chinoise, précisait lundi l’agence Chine Nouvelle.

« Nous constituons la 1ère force de sous-marins nucléaires chinois, et depuis notre création il y a 42 ans, nous avons réussi à éviter tout accident nucléaire, » a déclaré le contre-amiral Gao Feng, commandant d’une des bases chinoises de sous-marins nucléaires.

Pendant que la télévision d’état montrait des images des sous-marins participant aux exercices, la presse écrite soulignait leur sécurité sans aucun accident en 42 ans.

Les exercices se sont déroulés dans le Pacifique occidental, « malgré des perturbations étrangères » indique la marine chinoise.

Des navires militaires et des avions de reconnaissance étrangers, japonais et américains selon la Chine, ont surveillé de près les activités des navires chinois et ont sérieusement perturbé les exercices, a expliqué la presse chinoise.

Les autorités chinoises avaient auparavant rendu public les zones d’exercice au travers des organisations maritimes internationales, conformément aux pratiques en vigueur, alertant les navires et avions étrangers de prendre leurs précautions.

Bien que la presse chinoise n’ait pas indiqué le nombre de sous-marins participant, des experts internationaux estiment que 8 à 10 sous-marins nucléaires ont participé aux exercices, soutenus par 50 à 60 sous-marins classiques.

La force de la marine chinoise est estimée à environ 225.000 personnes.

La décision de montrer pour la première fois ses sous-marins nucléaires montre la confiance de la Chine dans ses capacités militaires et dans le renforcement de son armée, explique des spécialistes de la défense. Cela démontre aussi une toute nouvelle volonté de transparence sur ses matériels nucléaires, dont les pays occidentaux font preuve depuis longtemps, ajoutent-ils.

Maitriser les sous-marins nucléaires équipés d’armes nucléaires est une fantastique réussite parce que presque toutes les autres puissances navales, y compris les Etats-Unis et la Russie, ont connu des accidents nucléaires à bord de leurs sous-marins nucléaires, souligne le contre-amiral Gao.

Référence :

Indian Express